Appelez nous 01 39 04 09 88 13 avenue de la république 78500 Sartrouville. RER A
Horaires d'ouverture: Lundi - Vendredi: 8H30 - 19H30

ORTHODONTIE

L’orthodontie est une spécialité dentaire vouée à la correction des mauvaises postures des mâchoires (ODF : orthopédie dento-faciale) et des dents (orthodontie) afin d’optimiser l’équilibre postural entre les structures osseuses (phases de repos physiologique des muscles), l’occlusion (engrènement dentaire réflexe), ainsi que le développement des bases osseuses dans un but fonctionnel et esthétique.

INTÉRÊT D’UN TRAITEMENT

Un souci de santé publique, avec deux bilans bucco-dentaires prévus chez l’enfant à 6 ans et à 9 ans, souligne encore l’importance du suivi orthodontique.

La plupart des traitements orthodontiques visent à déplacer les dents pour les réaligner. Le suivi d’une croissance harmonieuse des mâchoires est un objectif majeur car il permet d’éviter les décalages ou les malpositions dentaires.

Si l’objectif esthétique est essentiel, la recherche du bon fonctionnement de l’ensemble dentaire est aussi primordiale.
Des dents bien alignées facilitent le brossage, évitant la formation de la plaque dentaire et des bactéries qui s’y développent. Cet entretien contribue ensuite à la protection des gencives.

En outre l’orthodontie est un moyen de prévention qui permet un meilleur vieillissement de la dentition. Conserver nos dents est de plus en plus important en raison de l’allongement de la durée de la vie.

 orthodontist

IMPORTANCE DE LA PRÉVENTION

Une prévention éclairée, et si nécessaire des traitements précoces, vont éviter des interventions beaucoup plus lourdes à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Avoir négligé un problème orthodontique diminue la possibilité de solutions simples ou entraîne des compromis regrettables (extraction de dents définitives par exemple). Progressivement d’ailleurs, des problèmes traités actuellement chez l’adulte devraient disparaître compte tenu des soins effectués maintenant dès l’enfance.

ACCEPTER UN TRAITEMENT

Pour les plus jeunes comme pour les adultes il est parfois difficile d’accepter un traitement. Mais des techniques de plus en plus évoluées se sont développées, particulièrement depuis ces vingt dernières années. De nouveaux alliages plus souples, utilisés pour les appareils fixes, sont à la fois très efficaces et mieux tolérés. Les dispositifs « multi attaches », traditionnellement en acier, sont maintenant discrets voire invisibles. Les appareils amovibles sont eux aussi de plus en plus légers et efficaces grâce à l’utilisation de nouveaux matériaux.

Différents appareillages peuvent être utilisés pour déplacer les dents. Le choix de la technique dépend du mouvement dentaire à réaliser et du souhait du patient.

LES TRAITEMENTS ORTHODONTIQUES PRÉCOCES

Chez les enfants, lorsque toutes les dents définitives n’ont pas encore poussé, on utilise souvent des appareils amovibles en résine, généralement peu visibles, avec au plus un fil passant devant les incisives du haut.

Ces appareils sont fréquemment appelés « faux palais » ou « palais roses ».

On peut également utiliser des appareils fixes, constitués de deux bagues sur les premières molaires définitives et d’un fil longeant le palais.

appareille

LES TRAITEMENTS ORTHODONTIQUES DE L’ADOLESCENT ET DE L’ADULTE

Lorsque toutes les dents définitives sont en bouche, deux techniques principales sont envisageables pour déplacer les dents :

  • 1ère solution : on colle sur chaque dent des attaches appelées « brackets » ou « bagues » fabriquées en métal ou en céramique transparente. Dans ces brackets un fil en métal est inséré. Il est attaché par une ligature en plastique ou en métal, qui va permettre de guider le déplacement des dents. Ces bagues peuvent êtres collées sur la face extérieure des dents (visible) ou sur la face interne (invisible).
  • 2ème solution : les dents sont déplacées à l’aide de gouttières en plastique transparentes, qui devront être portées en permanence sauf au moment des repas. Cela peut être réalisé soit par une série de gouttières que l’on devra changer tous les quinze jours environ, soit par une gouttière qui sera activée progressivement. Les gouttières sont surtout utilisées pour réaliser de petits déplacements.

Pour certains traitements, l’aide d’un chirurgien-dentiste (par exemple pour dégager une canine enfouie dans l’os), ou d’un chirurgien maxillo-facial (pour déplacer les mâchoires au cours du traitement) peut être nécessaire.

dent

TRAITEMENT ORTHODONTIQUE DES ENFANTS

Pour les enfants, un traitement d’orthodontie est possible dès que la première molaire permanente est apparue, parfois même lorsqu’il n’y a que des dents de lait.
Vers 3-4 ans, les traitements sont rares. Mais si votre enfant présente déjà un gros décalage entre les deux mâchoires, il pourra être pris en charge dès cet âge-là. Le traitement se fera à l’aide de petits appareils amovibles.

C’est vers 6-8 ans que sont, le plus souvent, dépistées les malpositions maxillo-faciales (mâchoires trop courtes ou trop longues, trop larges ou trop étroites). A cet âge, la correction se fait également à l’aide d’appareils amovibles. On peut aussi faire du pilotage (extraire certaines dents) pour permettre aux dents définitives d’avoir la place de pousser correctement.

Toutefois, à partir de l’évolution des quatre incisives du haut et du bas, il est important d’être vigilant.

TRAITEMENT DES ADOLESCENTS

La plupart des traitements orthodontiques se font à l’adolescence. Avant la puberté, on peut encore jouer sur la croissance des mâchoires, alors qu’après, seule la position des dents peut être modifiée. Pour modifier la position des dents, on utilise le plus souvent des bagues collées sur les dents.

OBSERVEZ VOTRE ENFANT : QUELQUES SIGNES PEUVENT VOUS ALERTER

  • Un décalage important entre les dents supérieures et les dents inférieures
  • Une dent de lait qui ne tombe pas spontanément
  • Des incisives supérieures en avant (dents de lapin)
  • Un mauvais contact entre la dent et la gencive
  • Une bouche petite, des maxillaires étroits
  • Des dents écartées
  • Il respire la bouche ouverte
  • Il ronfle la nuit
  • Il a un défaut de prononciation

SOUVENEZ-VOUS DE CERTAINS DÉTAILS :

  • Il n’avait pas d’espace entre ses dents de lait
  • Il a sucé son pouce au-delà de l’âge de six ans

dentiste

L’ORTHODONTIE ET LES DÉPLACEMENTS DENTAIRES

La plupart des traitements orthodontiques visent à déplacer les dents pour les réaligner.

Des gouttières en plastique, ou des bagues qui sont de petites attaches métalliques collées sur la face interne ou externe des dents, peuvent être utilisées.

Pour les traitements avec bagues, les déplacements se font le long d’un arc dont la forme permet de guider le mouvement des dents.

Cet arc est changé régulièrement en fonction des mouvements que l’on souhaite obtenir.

Des élastiques reliant la mâchoire du haut et du bas sont utilisés pour déplacer les dents dans le sens horizontal ou vertical.

L’ORTHODONTIE ET LA CROISSANCE DES MÂCHOIRES

Certains enfants présentent une croissance de l’une ou des deux mâchoires trop lente ou trop rapide. Ces enfants peuvent bénéficier d’un traitement à l’aide d’appareils amovibles (appelés faux palais) ou fixes (appelés bagues) pour accélérer ou ralentir cette croissance.
Cette correction n’est possible que chez l’enfant car il n’a pas fini sa croissance. Chez l’adulte la correction d’un décalage des mâchoires est envisageable mais elle devra se faire à l’aide d’une chirurgie (chirurgie orthognatique).

Un bon fonctionnement des mâchoires et des dents permet d’équilibrer au maximum les fonctions telles que la mastication, l’élocution et la respiration.

La prévention et les soins effectués à un âge adéquat sont les meilleurs garants de la réussite d’un traitement.

TYPES DE DIFFICULTÉS RENCONTRÉES


Descellement d’une bague ou d’un bracket :

Prenez rendez-vous en urgence au cabinet pour faire recoller l’attache.

Douleur liée à une bague, un bracket qui blesse la gencive :
Pensez à utiliser votre cire orthodontique. Si la douleur persiste, n’hésitez pas à nous le signaler.

Perte d’une ligature :
La ligature doit être remplacée au plus vite au cabinet. Pensez à prendre rendez-vous en urgence.


Douleur après la mise en place de l’appareil

  • Irritation de la langue, des joues et des lèvres. Utilisez des bains de bouche ou la cire orthodontique qui vous a été donnée ou qui est aussi disponible en pharmacie. Les muqueuses vont se renforcer peu à peu.
  • Gêne occasionnée par la tension de l’appareil sur les dents. Cette gêne est normale pendant quelques jours après chaque activation de l’appareil. N’hésitez pas à prendre un antalgique en cas de nécessité.

Appareil amovible cassé

  • En milieu scolaire : faites une déclaration auprès de l’Assurance scolaire, surtout s’il s’agit d’un accident causé par un autre enfant.
  • N’essayez pas de porter un appareil abîmé. Prenez rendez-vous au plus vite pour le faire réparer.

Appareil amovible perdu

  • En milieu scolaire : faites une déclaration de perte auprès de l’Assurance scolaire.
  • Hors milieu scolaire, vérifiez avec votre assurance la prise en charge éventuelle des dommages.

Une empreinte sera nécessaire pour confectionner un nouvel appareil.
Choc en relation avec les dents

  • Tout choc, même mineur doit être signalé rapidement à l’orthodontiste (chute, coup, accident de voiture…) afin de vérifier qu’il n’y a pas de conséquence sur le dispositif lui-même.